La misère animale qui côtoie la misère humaine : c’est le drame poignant auquel l’association vient d’être confrontée. Une octogénaire démunie se sacrifie jusqu’à l’épuisement depuis des mois pour sauver 17 chats. Nous devons l’aider pour ses chats et pour elle et montrer que la solidarité des défenseurs des animaux n’est pas un vain mot pour une des leurs en grande détresse !